Google indexe wikileaks

Google indexe maintenant Wikileaks.

Avaient-ils d’ailleurs le choix ?

A partir du moment où la mission de Google est de rendre accessible l’information disponible sur internet, on peut en douter. Tout argument du type « contrôle a priori » détruirait leur business model.

On peut pour l’instant rechercher dans les archives en tapant sur google: « mot-clé site:213.251.145.96″

Par exemple une recherche sur Hadopi montre que l’article du Monde sur le sujet était un peu tendancieux, et que rien ne semble indiquer qu’il y ait eu lobbying de l’industrie américaine du divertissement sur le contenu de la loi.

Et en passant, cela confirme que désormais l’on pourra difficilement empêcher l’information sensible de circuler en s’attaquant au moyen de diffusion .

On est bien à un jalon dans l’histoire des démocraties. Le moment où il a fallu penser la transparence. Et en s’ancrant dans la réalité du rapport de force: si le système est perçu comme abusif, par exemple sans garanties juridiques, il devra faire face à une foule de robin des bois hackers qui se chargeront de faire valoir leur point de vue.

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s