La fin de l’Internet

L’internet en tant que nouvel usage a vu le jour en 1993 avec l’invention du navigateur par Marc Andreessen. Dans les années qui ont suivi est apparu un nouveau monde, où on pouvait acheter depuis son petit cocon domestique des produits introuvables dans les magasins du coin, discuter avec des Gens Extraordinaires à l’autre bout du monde, accéder à La Connaissance sans débourser un centime grâce à la passion d’une poignée d’idealistes qui gravait leur savoir dans l’HTML, et enfin se constituer une discothèque gratuite sans l’ombre d’un remords en piratant à tout va et en se proclamant héros d’un nouvel ordre marchand.

15 ans après, le monde a changé.
Plus d’un milliard d’internautes et trois milliards de mobiles ont fait que l’Internet est tellement présent dans nos vies qu’il n’existe plus en tant que tel.
Son rayon d’action s’est rétréci, on l’utilise pour gérer son ecosystème local, à 20 km au plus. Son caractère mystérieux a disparu, on l’accède partout depuis son mobile, vite fait bien fait. Toute marque digne de ce nom travaille sérieusement à son plan média online (et certains commencent même à savoir de quoi ils parlent).
Internet est étroitement imbriqué au monde réel, le duplique même puisque les journaux y hébergent leur copie, les invitations s’y répercutent, les ERP y sont connectés, les réseaux sociaux s’y affichent
Certains politiciens essaient encore de créer des lois spécifiques mais chacun sait qu’ils sont en retard d’une guerre.
L’Internet est devenu aussi banal que le téléphone et la masse a remplacé l’atmosphère libertaire et créative par un utilitarisme efficace.
Internet n’a pas été récupéré, il s’est juste fondu dans la vie de chacun, et tel un aïeul qui n’a pas démérité, on lui laisse encore la vanité d’une majuscule

Écrit sur mon mobile.

Publicités

Un commentaire

  1. Pas faux, pas faux, tout ce que tu dis là. L’internet est devenu tellement banal que tu peux même bloguer depuis ton mobile 😉

    Au fait, pourquoi ne pas lancer la journée de la fin de la majuscule de l’internet? Ou le retour de la majuscule à la fée Electricité, au cheval Vapeur et au moteur Diesel.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s