Démocratie: le grand paradoxe

On ne peut pas ouvrir un oeil sans qu’on nous montre la beauté de la jeunesse, des mannequins adolescentes, des actrices qui pourraient être encore en fac, des chanteurs qui passent le bac.

L’éternelle jeunesse est le modèle de chacun

Mais en réalité, les jeunes n’ont aucun poids démocratique; ils ne décident de rien, sauf peut-être de repousser toute réforme de l’Université.

50% des électeurs ont plus de 50 ans. les choix politiques et les stratégies gagnantes sont celles qui favorisent les personnes âgées (N. Sarkozy a été élu grâce à son score de 65% sur les plus de 60 ans)

D’où une proposition originale: celle de la démocratie complexe où les parent bénéficieraient d’un droit de vote proportionnel à leur nombre d’enfants. Après tout , le rôle des politiques n’est-il pas de préparer l’avenir ? Et pourquoi ne pas donner du poids aux principaux concernés ?

Il y a néanmoins assez peu de chances que les sénateurs la laissent s’inscrire un jour dans la constitution

Publicités

2 commentaires

  1. Tu imagines le poids de la tarée qui a eu 8 gosses en plus de ses 7 déjà présents? Un parlement à elle toute seule. Non, rendons le pouvoir au célibatards.

  2. Aujourd’hui le pouvoir appartient plutôt aux femmes de plus de 65 ans, qui représentent environ 12 % de l’electorat.
    Les familles de 4 enfants et plus représentent 2,9% des familles. On est loin d’une démographie galopante


Comments RSS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s