Le piratage musical est là pour toujours

Pour une raison simple: les gens vont se construire des serveurs chez eux. Avec l’adsl qui équippera 10 millions de foyers en 2007, c’est pas compliqué.
Ces serveurs seront réservés à leurs amis qui seront reconnaissables par une adresse IP fixe. Les robots des représentants des maisons de disque ne pourront pas y accéder et donc plus de peur du gendarme.
A côté de ça il existera toujours des dispositifs de copie permettant la duplication sans payer de droits. C’est dans la loi française , et de toute façon cela sera toujours craqué par des petits malins et dispo sur internet.
Donc dès que j’achète qq chose, je le mets sur mon serveur et c’est lisible pour mes amis immédiatement, gratuitement.
Il est temps pour l’industrie de la musique de revoir son modèle économique.
Deux voies:
– la musique devient un bien public, financé par l’impôt.
– les maisons de disque arrivent à fournir des produits non duplicables. C’est -à-dire autre chose que de la musique. Elles essaient déjà avec des jaquettes CD plus sexy, mais il y a encore à faire . A quand le cd autographié ?
(juillet 2004)

Publicités

Un commentaire

  1. […] – pragmatique: A ce jour toutes les mesures pour contourner le piratage se sont avérées inefficaces, et on ne voit pas pourquoi cela changerait (je me répète) […]


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s